Échalote perpétuelle

Cive de Saint-Jacques - Allium lusitanicum var Saint-Jacques, Allium X cornutum, Allium cepa X fistulosum

5,00

Rupture de stock

L’échalote perpétuelle est une plante rustique qui ressemble à l’échalote classique avec un goût proche de l’oignon.

Elle est consommable toute l’année : lorsque ses feuilles disparaissent en été ou sous l’effet du gel, ses bulbes restent source de vitamines, pas seulement pour les pèlerins de Saint-Jacques-de-Compostelle.

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12
plantation
récolte
Catégorie :

L’échalote perpétuelle forme des touffes de feuilles rondes et creuses. Ses bulbes sont plus petits que ceux de l’échalote. Elle a la particularité de ne presque jamais fleurir sous nos latitudes. Ses feuilles sont donc consommables plus longtemps.

Elle est riche en vitamines A, B, C et en sels minéraux ce qui en fait une ressource précieuse toute l’année.

L’échalote de Saint-Jacques est une variété d’Allium lusitanicum (ail des montagnes) issue d’une sélection allemande. La plante d’origine fait des fleurs, se reproduit très bien par semis et pousse en sol plutôt pauvre.

Elle est aussi parfois appelée “allium fistulosum” alors que ce nom correspond en fait à la ciboule, plus commune : celle-ci fait des fleurs et se reproduit très bien par semis.

Se cultive comme un ail ou un oignon mais reste en place.

A planter dans un sol riche et pas trop humide. Un plant tous les 30 cm en tous sens.  Il est possible de faire un apport de compost pendant ses périodes végétatives, en été ou en plein hiver. Le sol peut être paillé mais modérément pour ne pas la faire pourrir.

Plante très rustique : pas de maladie, ne craint réellement ni le gel ni la sécheresse.

L’échalote perpétuelle est une très bonne plante compagne pour les fruitiers mais aussi pour les pommes de terre et les tomates par exemple, plantes sensibles au mildiou.

Les composés soufrés contenus dans les alliacées auraient des effets fongicides, bactéricides et nématicides. Ces composés sont présents en quantité dans l’échalote perpétuelle.

A rapprocher en particulier des pêchers, des groseilliers/cassissiers et à associer aux fraisiers. Le rapprochement avec les choux qui contiennent eux aussi des composés soufrés semble plutôt neutre.

Autre problématique : l’échalote perpétuelle n’est pas un bon couvre sol.

Nous testons donc une association échalote perpétuelle – fraisiers en couvre sol (classique ou fraise des bois) – fruitier.

Implantation : alterner carré d’échalote perpétuelle à 25 cm en tous sens puis un plant de fraisier au centre d’un carré équivalent à celui des ciboules. Les échalotes vont progressivement former des îlots et les fraisiers progressivement couvrir le sol entre ces îlots.

Il peut aussi être intéressant d’utiliser des plantes décompactant le sol : remplacer certains fraisiers par des consoudes qui en plus permettront de remonter des minéraux du sol.

Très facile par division des bulbes au printemps ou en fin d’été, lorsque les feuilles commencent à pousser.

Les graines, très rares, ne donnent rien.

Les feuilles ne se conservent pas et sont consommables presque toute l’année. Elles peuvent disparaître en été et lors de fortes périodes de gel. La récolte est possible dès la première année.

Les bulbes sont toujours disponibles mais ne pas en prélever la première année pour laisser la plante s’installer. Il est possible de les conserver 1 ou 2 mois mais préférer les prélever en fonction des besoins.

Cette échalote remplace en cuisine l’échalote traditionnelle mais son arôme est plus franc comme souvent dans les versions perpétuelles de nos légumes annuels. Elle sera donc parfaite dans une vinaigrette, directement sur une salade ou en aromatisation de sauces.

Sa saveur soutenue en fera un légume au centre de votre assiette une fois confites. Épluchées et placées dans une sauteuse avec du beurre et éventuellement du sucre jusqu’à ce qu’elles deviennent transparentes, elles accompagneront toutes les viandes. On peut aussi en faire la garniture d’une tarte fine en les disposant, une fois confites, sur une pâte feuilletée. Dans l’esprit sucré, elles feront un parfait chutney.

Les alliacées riches en composés soufrés peuvent être infusés puis pulvérisés pour lutter contre les maladies cryptogamiques.

Informations complémentaires

Poids 0,3 kg
Végétation

Vivace

Strate

Herbacée basse

Exposition

Soleil, Mi-ombre

Besoin en eau

Faible

Résistance au froid

Forte

Couvre sol

Mauvais

Multiplication

Division

Conditionnement

Godet 8/9 cm