Tétragone cornue

Épinard de Nouvelle-Zelande - Tetragonia tetragonioides

4,00

Rupture de stock

Disponibilité prévue : 19 avril 2022

Faux épinard ou épinard de Nouvelle-Zélande, d’un goût étonnamment proche du “vrai” bien que plus profond et légèrement iodé. La tétragone cornue le remplace avantageusement, surtout en été car elle ne monte pas en graine aussi rapidement.

Riche en vitamines, très robuste, productif, se ressemant tout seul, l’épinard de Nouvelle-Zélande devrait être une star de nos jardins. Il est d’ailleurs de plus en plus recherché par les chefs. Il se prête particulièrement bien à la culture en jardin-forêt en couvrant le sol sous d’autres plantes plus grandes. A associer par exemple aux choux perpétuels.

Ne pas mettre en terre tant qu’il existe un risque de gelée.

Mois 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12
semis
plantation
récolte
Catégorie :

La tétragone est une plante herbacée plutôt rampante de la famille des Aizoacée. Comme les autres plantes de cette famille, elle résiste aux fortes chaleurs et à la sécheresse grâce à ses feuilles succulentes, beaucoup plus épaisses et croquantes que l’épinard. Elle est consommable au cœur de l’été, lorsque les épinards poussent mal. Elle résiste aux premières gelées et disparaît au cœur de l’hiver.

Au 18ème siècle, elle servait de source de vitamines C, B1 et B2 aux marins voyageant dans l’océan pacifique : elle pousse naturellement sur les côtes d’Australie, de Nouvelle-Zélande et d'Amérique du sud.

 

Semer en godet en avril à 15°C ou en pleine terre, en poquet de 3 graines à 3 cm de profondeur. Une fois les risques de gelée écartés, repiquer les plants en sol riche et frais à 80 cm en tous sens.

Les graines laissées en place donneront aussi de nouveaux plants au printemps. L’idéal est de recouvrir le sol de compost lorsque la plante disparaît en décembre puis de pailler pour protéger le sol.

Pincer après 4 feuilles, lors des premières récoltes pour favoriser la ramification.

Résiste à la sécheresse mais un arrosage régulier améliore ses qualités gustatives.

Pas de maladie connue. Protéger des limaces en début de végétation.

La tétragone aime le soleil mais tolère bien la mi-ombre : ses feuilles n’en sont que meilleures en été. Ses longues tiges pouvant mesurer jusqu’à 1 m couvrent très bien le sol. Peu gourmande, elle pousse donc très bien sous des légumes plus grands : choux, courgettes, artichauts, tomates …

Par contre, elle a tendance à étouffer les petites alliacées : oignons rocamboles, ciboulettes …

Ce que l’on croit être une graine “cornue”, est en fait un fruit contenant les graines. La germination est assez difficile.

Il est préférable de laisser tremper les graines 24H dans de l’eau tiède pour assouplir l’enveloppe extérieure (tester aussi avec du petit lait).

La germination demande au moins 8 jours.

Les graines se récoltent assez tardivement à partir d’octobre : couvrir les plants en cas de gelée facilite la maturation des dernières graines.

La récolte peut commencer trois mois après le semis. Prélever les feuilles des extrémités en pinçant les tiges : cela provoquera des ramifications. Par la suite, prélever seulement les feuilles.

Comme celles des épinards, les feuilles doivent être consommées rapidement.

Une fois cueillies, les feuilles de tétragones nécessitent un simple rinçage avant d’être consommées crues ou cuites !

Elles ont une étonnante consistance. Plus épaisses que les feuilles des épinards traditionnels, elles sont très croquantes, charnues, fraîches et parfois même un peu piquantes.

Crues, préférer les jeunes pousses qui compléteront très agréablement un mesclun ou une salade estivale. En plus, leur forme triangulaire étonnante décore les salades d’été. Avec sa camarade la fleur de bourrache, effet rafraîchissant et iodé garanti.

Cuites, leur saveur devient encore plus proche de l’épinard, mais légèrement iodée, plus douce et plus profonde.

Elles peuvent se cuisiner de la même façon que les épinards. Elles donneront toute leur saveur en poêlée avec une noix de beurre. Une fois fondues, on peut les incorporer à des pâtes ou les mettre dans une quiche ou avec un œuf au plat par exemple. Leur saveur se diffuse dans les matières crémeuses ou grasses.
Elles se marient aussi très bien avec le fromage de chèvre ou la feta dans une tarte ou sur une pizza. Enfin, la tétragone cornue accompagne très bien le poisson avec son léger parfum iodé. Une sauce aux tétragones est un vrai délice avec du poisson. Cuites au beurre et à l’échalote puis roussies avec un peu de farine ou pour être enfin délayées à la crème et mixées !!!

Tester : pâtes fraîches aux épinards de Nouvelle-Zélande.

Contient de l’acide oxalique, comme tous les épinards : il doit être consommé avec modération par les personnes sensibles.

Très riche en vitamine C, B1, B2, K et en sels minéraux.
Riche en eau et en fibre : facilite le transit.
Pauvre en calories.

Informations complémentaires

Poids 0,3 kg
Végétation

Annuel

Strate

Herbacée basse

Besoin en eau

Faible

Exposition

Soleil, Mi-ombre

Résistance au froid

Moyenne

Couvre sol

Bon

Multiplication

Semis

Conditionnement

Godet 7/8 cm