Épinard du Caucase

Épinard vivace grimpant - Hablitzia tamnoïde

7,00

L’épinard du Caucase est un épinard vivace grimpant rustique et productif dès la fin de l’hiver. Les jeunes pousses précoces se consomment comme des asperges. Les feuilles en forme de cœur qui apparaissent ensuite ont une saveur très proche de celle des épinards une fois cuites.

Feuillage décoratif. Les fleurs et les graines qui apparaissent à partir de juillet forment une sorte de brouillard très romantique.

Plante incontournable dans une recherche d’autonomie alimentaire.

Mois 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12
semis
plantation
récolte (N+1)
UGS : ND Catégorie :

Plante originaire du Caucase, découverte en 1817, utilisée alors pour son caractère ornemental, elle fut complètement oubliée. On la redécouvre au début des années 2000 en Angleterre.

L'épinard du Caucase est très résistant au froid (-40°C) et fournit une production riche en vitamines dès la fin de l’hiver. De la famille des chénopodiacées (épinard, betterave, bettes, salicornes et autres chénopodes), il peut résister aux terres salées et au manque d’eau.

Il peut grimper jusqu’à 3-4 m en quelques semaines au printemps et préfère la mi-ombre en été : idéal pour un jardin-forêt !

Le pied s'étoffe au fil des années et peut vivre jusqu’à 50 ans.

Le semis est assez délicat et décrit dans la partie multiplication.

Laisser les jeunes plants atteindre 20 cm avant de les mettre en terre. Planter en sol riche, idéalement à mi-ombre en été en laissant 1 m au moins entre les pieds. La plante tolère en fait toutes les expositions.

Protéger des limaces en début de végétation. Par la suite, l’Hablitzia ne craint plus rien.

Pailler et arroser modérément selon l’exposition.

Plante idéale pour un jardin forêt : elle apprécie l’ensoleillement au moment de la germination en hiver. C’est une période où les arbres fruitiers n’ont pas de feuille. Puis la mi-ombre fournie par les arbres en été est idéale pour empêcher ses feuilles de sécher.

Les arbres développés peuvent lui servir de tuteur. La seule difficulté dans un jardin-forêt jeune : trouver un support équivalent.

Il existe de nombreuses solutions. Par exemple : former un tipi avec 3 bambous et palisser l’Hablitzia dessus. S’il est planté au pied d’un jeune arbre, les bambous peuvent aussi protéger cet arbre, particulièrement au moment de la greffe. Ils peuvent aussi lui servir de tuteur.

Il est aussi envisageable d’utiliser l’épinard du Caucase pour créer une ombre propice à la croissance de certaines plantes : l’association avec l’asiminier par exemple peut être testée. Dans ce cas, planter l’épinard au sud-ouest de l’arbre.

Les graines doivent être exposées à une période de froid pour germer. Deux méthodes sont possibles.

Semer en terrine en automne ou en début d’hiver, à 2 mm de profondeur dans un terreau maintenu humide. Laisser dans un endroit frais et abrité : une serre froide par exemple. La germination intervient pendant l’hiver.

Il est aussi possible de s’y prendre plus tard en mettant les godets au réfrigérateur avant le printemps. Dans ce cas, semer dans un terreau humide et placer la terrine dans un sac plastique (pour conserver l’humidité) au froid pendant 4 à 6 semaines. Les sortir ensuite et les faire germer en serre froide. La germination devrait avoir lieu au bout d’une semaine ou deux.

Ne pas exposer les jeunes plants à des chaleurs trop fortes. Repiquer en godet et mettre en terre lorsque les plants atteignent 20 cm.

Planter plusieurs plants assez proches pour faciliter la pollinisation.

Les graines se récoltent à partir de juillet.

Il est aussi possible de diviser la racine des plants de plus de 3 ans.

Ne pas trop récolter la première année après la plantation : ne prélever que quelques jeunes feuilles pour goûter. Il faut laisser le temps à la plante de s’installer. Patience : vous en aurez pour quelques dizaines d’années !

Pour éviter de fatiguer les pieds et pour en profiter rapidement, il est préférable d’en planter 2 ou 3.

Les jeunes pousses de début de saison peuvent se récolter lorsqu’elles atteignent entre 5 et 10 cm. Elles se consomment alors comme des asperges. Sur une plante de 3 ans ou plus, 2 à 3 récoltes sont possibles avant de laisser la plante se développer. Il est préférable de ne pas toucher certaines pousses pour assurer le développement de la plante.

Après les pousses … les feuilles : couper les feuilles sans abimer le bourgeon terminal qui assure la croissance de la liane. Essayez de répartir la récolte sur l’ensemble de vos plantes pour ne pas les affaiblir, surtout les premières années.

Ce légume est un des premiers à apparaître au tout début du printemps (Février) alors que les légumes frais sont rares.

A ce moment-là, les jeunes pousses de moins de 10 cm peuvent se consommer comme des asperges.

Puis les épinards du Caucase offrent la possibilité de faire des petites salades vertes très fraîches avec des jeunes feuilles. Elles peuvent être consommées crues en salade ou cuites comme le “vrai” épinard.
Par la suite, la plante donne naissance à de très nombreuses feuilles qui peuvent être cueillies au fur et à mesure et être cuisinées comme un épinard traditionnel.

Fondues à la poêle avec une noix de beurre pour une version simple et parfumée. Une fois fondues, les feuilles accompagnent une viande, des pâtes ou des œufs au plat par exemple. Une pointe de crème en fin de cuisson permettra d’adoucir la saveur et de la diffuser dans votre plat.

On peut aussi les imaginer en quiche, tarte ou sur une pizza mélangée avec de la crème ou du fromage frais de chèvre. Encore une fois, la matière grasse ou crémeuse (peut-être aussi un lait de coco par exemple) permet une diffusion optimale de la saveur.

Contient de l’acide oxalique, comme tous les épinards : il doit être consommé avec modération par les personnes sensibles.

Informations complémentaires

Poids 0,15 kg
Végétation

Vivace

Strate

Grimpantes et lianes

Exposition

Mi-ombre, Ombre

Besoin en eau

Moyen

Résistance au froid

Forte

Couvre sol

Mauvais

Multiplication

Semis, Bouturage

Conditionnement

Mini-motte 4 cm, Godet 7/8 cm, Godet 8/9 cm