Crosne

Crosne du Japon, Artichaut chinois - Stachys tuberiferia

4,005,00

Tubercule blanc nacré au goût très fin entre l’artichaut et le topinambour.

Riche en protéines, très rustique, très productif et couvre sol, il mérite de figurer dans tous nos jardins.

Mois 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12
plantation
récolte
UGS : ND Catégorie :

Le crosne est une plante herbacée, vivace par ses rhizomes, pouvant atteindre 50 cm de haut. Ses feuilles ressemblent à celles des ses proches cousines, les menthes. Originaire d’Asie, il est cultivé pour la première fois à Crosnes, en Essonne, d'où son nom.

Le rhizome, partie consommée, est petit, blanc et annelé. Son goût est très fin, entre l’artichaut et le topinambour.

La plante est très facile de culture et assez productive.

A planter entre février et avril en pleine terre. Les disposer horizontalement, à 10 cm de profondeur, espacés de 40 cm en tous sens. Le crosne n’exige pas un sol riche mais il n’aime pas l’humidité.

Planter les tubercules dès réception : ne pas les laisser sécher. Les godets peuvent être conservés plus longtemps en maintenant leur humidité.

Il est aussi possible de les planter en godets en fin d’hiver dans un terreau légèrement humide. Repiquer lorsque les pousses font 10 cm.

En été, n’arroser qu’en période de sécheresse importante pour permettre aux rhizomes de grossir.

Un paillage suffit à son entretien. Il couvre lui-même son sol assez rapidement. Un rapide désherbage en fin de printemps est suffisant.

Il peut être associé à des plantes plus hautes : il couvrira le sol en étant peu gourmand. Essayer par exemple avec les choux.

Les rhizomes laissés en terre donneront de nouveaux plants. Au bout de quelques années il est préférable d’en planter à un autre emplacement pour avoir des tubercules plus gros.

Pour étendre la culture, prélever des rhizomes en février et les replanter directement.

Récolter en fonction des besoins de novembre à février, dès que le feuillage noircit sous l’effet du froid. Les crosnes se conservent assez mal hors sol. Pailler le sol pour faciliter les récoltes lors des périodes de gel.

Pour les conserver hors sol, les laisser au frigo ou au congélateur dans un sac. Les rhizomes ne craignent pas le gel. Il est aussi possible de les conserver dans un terreau légèrement humide.

Vous pourrez les consommer tout l’hiver fraîchement sortis de terre car ils ne se conservent pas très longtemps.

Une fois brossés et frictionnés dans un torchon pour enlever leur petite peau, ils sont prêts à cuire. Si vous les cueillez tout frais dans votre jardin, cette opération est presque inutile.

Ils se dégustent blanchis une dizaine de minutes en veillant à ce qu’ils restent fermes. Ensuite ils s’accommodent un peu comme une pomme de terre : revenus au beurre, frits, en gratin ou en salade.

Mon conseil : les faire dorer dans un beurre légèrement aillé pour ne pas couvrir leur parfum subtil puis parsemer de persil ou de ciboulette avant de servir. Les amateurs d’exotisme les apprécieront au beurre et miel pour une saveur d’une grande douceur.

Informations complémentaires

Poids 0,05 kg
Végétation

Annuel, Vivace

Strate

Herbacée basse

Exposition

Soleil, Mi-ombre

Besoin en eau

Faible

Résistance au froid

Forte

Couvre sol

Bon, Moyen

Multiplication

Division