Consoude bocking 14

Symphytum bocking 14

4,00

En production

M'avertir dès que disponible

C’est la plante compagne par excellence, et plus encore !

Son purin est très intéressant : il renforce les plantes plutôt que de les assister. C’est un très bon couvre sol. Sa racine pivot décompacte le sol en profondeur. Ses belles fleurs bleues sont très mellifères.

La variété Bocking 14 est très recherchée en permaculture : elle ne se propage que par division de touffe et n’a donc pas la tendance envahissante de ses cousines. Elle est aussi particulièrement riche en éléments fertilisants, la potasse notamment.

Incontournable pour accompagner les légumes perpétuels dans une strate basse de jardin-forêt.

 

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12
plantation
récolte
Catégorie :

La bocking 14 a été obtenue par croisement de plusieurs variétés de consoude. Elle a la particularité de ne pas se ressemer. Elle n’envahit donc pas les espaces comme ses cousines sauvages.

C’est une consoude plutôt petite : ses feuilles duveteuses dépassent rarement 80 cm. Ses hampes florales violettes se développent au printemps surtout.

Il est possible de la couper plusieurs fois dans la saison. Elle repousse inlassablement.

LES USAGES

Le purin de consoude est l’un des meilleurs pour renforcer les plantes. La consoude est particulièrement riche en potassium, calcium, magnésium, cuivre, zinc, manganèse, fer et en bore.

C’est un purin complexe qui renforce durablement les plantes. Il favorise aussi la floraison et la fructification. La bocking 14 est la variété de consoude la plus riche en potasse.

Il est aussi possible (et plus simple) de couper ses feuilles pour pailler les cultures : la consoude apporte ses éléments nutritifs et favorise l’activité biologique du sol.

On l’utilise aussi comme activateur de compost.

La consoude n’aime pas les situations trop sèches. Elle se plaît particulièrement à mi-ombre, au pied d’arbres fruitiers et préfère les sols riches.

Planter à 60 cm de distance en tous sens.

Plante compagne par excellence.

Elle donne de la vigueur aux plantes poussant à proximité tout en limitant la concurrence par son pouvoir couvre-sol.

A tester : planter deux ou trois consoudes au pied d’un jeune arbre qui a des difficultés à démarrer.

Il est possible de pailler directement avec les feuilles juste coupées. C’est plus simple que de faire du purin.

Sa racine pivot permet aussi de décompacter les sols. Intéressant avec les cultures qui ont une tendance contraire : les alliacées par exemple.

Par division de la touffe au printemps ou en automne.

Le bouturage est aussi possible.

La récolte est possible pendant toute la saison de pousse.

La consoude est connue depuis l’antiquité pour ses propriétés médicinales. Elle favorise la cicatrisation des plaies, soulage les entorses, les douleurs musculaires et articulaires. 

Définitivement, une plante magique !

Informations complémentaires

Poids 0,3 kg
Végétation

Vivace

Exposition

Soleil, Mi-ombre

Besoin en eau

Moyen

Résistance au froid

Forte

Couvre sol

Bon

Multiplication

Division, Bouturage

Conditionnement

Godet 8/9 cm